1 April 2021 | Infos

DIFFÉRENCE ENTRE LES BARRIÈRES EN TECHNOPOLYMÈRE MPM ET LES BARRIÈRES EN ACIER

PROTECTION INDUSTRIELLES

L’objectif principal des barrières de sécurité est de protéger les personnes, les véhicules, les machines et les infrastructures.

Le choix du matériau de la barrière est déterminant pour le calcul des coûts et des avantages ultérieurs.

Aujourd’hui, on trouve sur le marché les barrières en acier courantes, généralement utilisées sur les routes, et les barrières innovantes en Polymère MPM, bien mieux adaptées aux environnements industriels.Voyons pourquoi.

NIVEAU DE PROTECTION ET RÉSISTANCE AUX CHOCS

Une barrière métallique une fois impactée se déforme et n’est plus adaptée à une protection parfaite. De plus, étant un obstacle rigide, elle a de fortes répercussions physiques sur le conducteur du véhicule qui la heurte accidentellement.

Les barrières MPM sont conçues selon un design très innovant et unique au monde. Elles sont réalisées en REFLEX, un technopolymère très flexible et résistant aux chocs des chariots en mouvement. Leur résistance est testée et certifiée par TÜV SÜD.

Cette combinaison parfaite fait des barrières MPM un allié pour accroître l’attention des opérateurs à la sécurité, réduire considérablement le risque de collision et diminuer les accidents et les lésions. Cela permet de créer un environnement de travail plus sûr et de garantir une plus grande efficacité sans aucun arrêt de l’activité.

RETOUR SUR INVESTISSEMENT À LONG TERME

Les solutions de protection en acier nécessitent des coûts d’entretien préventif élevés. En effet :

  • Avec l’humidité elles rouillent et deviennent moins visibles et donc plus dangereuses pour les opérateurs et les charges manutentionnées ;
  • Après un choc, elles se déforment de façon permanente et doivent être remplacés pour garantir le même niveau de protection ;
  • Le matériau est rigide et l’énergie est transférée au sol, en provoquant des fissures dans le béton qui doivent être réparées.

Les barrières en REFLEX de MPM, grâce à leurs propriétés techniques de résistance et de flexibilité, permettent d’absorber l’énergie de chocs répétés, grâce à la flexion et à la capacité de retrouver leur forme initiale. L’énergie est ainsi dissipée et n’est pas transférée au sol ou au corps d’impact, par conséquent :

  • le sol ne subit aucun dommage ;
  • aucun dommage aux véhicules ;
  • pas de frais de remplacement ou de réparation après le choc ;
  • la protection reste très visible et colorée, sans qu’il soit nécessaire de la repeindre.